top of page
Rechercher
  • sandra_coaching

Vous avez dit leadership ?

J'aurais voulu être un … LEADER !!!!!! pour pouvoir faire mon numéro !!! :)

Etre un leader. Voilà un vaste sujet n'est-ce pas ? Très en vogue même, pourrais je ajouter.


Je reçois beaucoup de personnes en coaching professionnel qui ont pour objectif : "j'aimerais développer mon leadership" ou tout simplement "j'aimerais être un leader".


En coach pro que je suis, je leur demande bien sûr : "C'est quoi pour vous être un leader ?"

Voici quelques réponses que je reçois :

"C'est quelqu'un qui sait se faire respecter."

"C'est un excellent communicant."

"C'est quelqu'un d'organisé et qui sait fixer des objectifs".

"C'est quelqu'un d'infatigable".

"C'est une personne dévouée à son travail".

"C'est le big boss" :) ai-je déjà entendu ...


Bref, autant d'idées qu'il existe d'individus pourrait on s'aventurer à dire. Toutes ces réponses sont vraies dans une certaine mesure. Aussi, cette analyse n'a pas pour but d'être "descendante" ou juste explicative, mais je vous invite à l'accueillir comme une proposition, une base pour des pistes de réflexion sur qu'est-ce que chacun de nous pourrait faire aujourd'hui ou mettre en place pour être un leader et un communicant inspirant.


On associe souvent le leadership au charisme. Bien que le charisme soit souvent une qualité innée, il est en tout cas nécessaire de le travailler sur la durée.


Dans un premier temps, je vous propose de dissocier management et leadership, souvent confondus. Intrinsèquement liés, ils diffèrent toutefois sur divers points :


Un manager fait en sorte d'atteindre des objectifs qui lui sont fixés par sa hiérarchie (ou qu'il aura fixés lui-même) et s'appuiera sur ce qu'il a à disposition : des richesses humaines(*) et un budget. Son pouvoir lui étant conféré par sa hiérarchie, cette dernière détermine son autorité sur son équipe. Le leader quant à lui, est avant tout reconnu par ses collaborateurs comme un meneur charismatique, presque un "gourou" pour certains, parfois suivi aveuglément. Ce qui caractérise le leader est qu'il bouscule les habitudes, il crée et n'a aucune peur d'innover ou de proposer des solutions disruptives. Dans la conduite du changement par exemple, un leader reconnu, suivi et écouté contribuera à ce que le changement se fasse en douceur.


Quand le leadership n'est pas inné, peut-on l'acquérir au moins dans une certaine mesure ?


Et bien la réponse est oui fort heureusement. Au delà les compétences techniques (les hardskills), un leader possède et "cultive" les compétences douces (les softskills) et il y porte un intérêt certain.


J'avancerai même qu'un leader se connait bien, il a une conscience de soi développée. Concrètement, il a fait et continue de faire un travail sur lui de manière à avoir cette conscience de lui-même toujours en éveil.


Il travaille sa confiance en lui en étant toujours dans l'action, en sortant de sa zone de confort, il sait qu'il sait faire et cela lui confère une certaine stabilité. Je dirais même qu'il a dépassé un cap, il a "l'audace" d'être lui-même.


Le leader a une belle estime de lui. Il a conscience de ses "faiblesses" et il est capable d'en parler sereinement sans se remettre en question. Mais surtout il a conscience de ses forces et il connait sa "zone de génie". C'est aussi ça l'estime de soi, savoir que nous avons tous une zone dans laquelle nous excellons et l'accepter sans ressentir le besoin de se justifier.


Le leader est ouvert d'esprit et sait qu'il ne détient aucune vérité. Cette ouverture d'esprit lui permet de se remettre en question, il ouvre le champ des possibles, il est créatif. Aussi, il n'y a pas de leader sans équipe, il a compris que l'intelligence collective est essentielle pour avancer ensemble vers une "vision". Il montre le pas en étant bien sûr exemplaire.


L'empathie est une qualité essentielle du leader. Cette capacité intuitive de se mettre à la place d'autrui l'aide à anticiper les besoins de ses collaborateurs. En les observant finement, il peut alors identifier les potentiels et non seulement les faire émerger mais également orchestrer ces talents individuellement et collectivement afin de mener sa "vision" vers une réussite collective.


Un leader se sent libre et indépendant face à ses idées et ses décisions. Il assume pleinement ses choix et ses prises de risques. Cela est étroitement lié à son esprit ouvert et à sa capacité de se remettre en question quand nécessaire.


La maîtrise de soi en toute circonstance est l'une des caractéristiques du leader. Vous connaissez peut-être cette citation de John F. Kennedy : "L'insaisissable petit plus qui différencie un leader d'un manager est cette maîtrise de soi dont le leader ne se départit jamais". Citation puissante de simplicité.

Le leader est un excellent communicant, en plus d'être un visionnaire et d'insuffler une dynamique et une confiance parfois aveugle de ses équipes en son projet et en lui, il s'adapte constamment. La "méthode DISC, manager par les couleurs" avance qu'un excellent communicant est celui qui va s'adapter à l'autre. Il n'attend pas dans sa toute puissance, que les autres s'adaptent à lui mais va plutôt observer finement comment les autres communiquent afin de se "synchroniser" à leur mode de communication. Il est en fait, un caméléon de la communication.


En bref, pour devenir un leader, il est important de bien se connaître et d'être aligné au niveau de la tête, du cœur et du corps (l'index de conscience). Au delà des compétences techniques, il est essentiel de démontrer des compétences douces telles que l'empathie, l'humilité par la remise en question, d'assumer ses prises de décisions (la responsabilité), d'être un caméléon de la communication, d'être authentique, d'avoir une confiance en soi inébranlable en ayant conscience de ses faiblesses mais surtout de ses forces, de croire en soi afin d'insuffler une confiance sans bornes à ses collaborateurs, d'avoir une conscience toujours en éveil. Le leader est disruptif et innovant, il bouscule les habitudes. Au sein des conseils d'administration les plus frileux qui veulent des résultats financiers à tout prix et se reposent sur ce qui existe déjà, il apporte de nouveaux défis.


Ce sont là quelques pistes de réflexion… La discussion est ouverte, c'est quoi pour vous un leader ? Je serais ravie de lire vos commentaires en fin d'article.


(*) je préfère le terme richesses humaines à ressources humaines, il est selon moi plus adapté quand il s'agit de se référer à des personnes. On exploite une ressource (comme le pétrole) mais on valorise une richesse. Chaque individu est précieux par son unicité.











251 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout

5 Comments


Jennifer Bombe
Jennifer Bombe
Sep 24, 2022

L'image résume bien le texte. Le leader insuffle l'harmonie et la motivation pour son équipe. A notre époque il est temps que la hiérarchie prenne enfin compte des richesses et qualités humaines que chaque individu possède et puisse apporter a son équipe. Cela pourrait aider chaque individu a mieux se connaitre et développer d'autant plus leur'don'. Ce qui pour l'entreprise apporterai plus de productivité et d'innovation.

Jennifer

Like

patpenning1973
May 29, 2022

Avant tout, le leader et le management doivent ou plutôt devraient sortir du même moule. J‘ai parfois l‘impression que le management ne connait pas le job ou l’enverguer du joib que le leader doit organiser. D‘autant plus, le leader n‘est aussi bien que l‘équipe qui le suit. Seul, il ne pourra gagner de guerre. Personellement, responsable de service et associé/gérant d‘une petite entreprise familiale, je dois constater que toutes les meilleures intentions, planifications et organisations se heurtent de plus en plus souvent a la volonté et disponibilité de l‘équipe.

Vous me direz bien qu‘il faudra alors changer d‘équipe, mais dans un petit groupe de 5 salariés, le remplacement d‘un collaborateur formé est assez, voire trop intensif en attendant qu‘il soit…

Like
sandra_coaching
Jun 26, 2022
Replying to

Bonjour Patrick, mon luxembourgeois préféré ;) merci de ton commentaire. Et je connais bien ta problématique pour en avoir échangé avec toi. Je suis persuadée effectivement qu'un leader dispose d'une bonne dose d'énergie, il a cependant l'habitude de se ménager du temps pour lui, de prendre soin de lui ... dans un premier temps, il aura identifié ce qui est important pour lui et ce qui lui fait du bien, dans un second temps, il se ménage du temps afin d'équilibrer ses trois dimensions : la tête, le coeur et le corps.. A bientôt Patrick ! Bien à toi, Sandra

Like

Karim Boua
Karim Boua
May 26, 2022

Belles pistes d ‘approche sur le leadership qui veut dire tout et son contraire selon les avis de chacun.

Selon moi, un leader insuffle une vision et emporte le collectif vers l atteinte de la performance et il peut être en appui aux managers en temps que force de proposition et vecteur du changement au sein des équipes.

Contrairement au manager qui détient une autorité institutionnelle, le leader est reconnu par l équipe de collaborateurs et sa légitimité est validée par celle-ci.

effectivement par son haut degrés d’expertise et sa démarche réflexive il développera la créativité et l innovation en participant à la promotion de l intelligence collective.

il faut donc des leaders au sein des équipes de travail pour…


Like
sandra_coaching
Jun 26, 2022
Replying to

Bonjour Karim :) Merci pour l'intérêt que tu portes à ce sujet ! Je te rejoins complètement, l'intelligence collective est selon moi, très très très importante. Savoir la mobiliser est une belle compétence. Et je sais que tu sais faire, c'est l'un de tes nombreux talents ! Je te souhaite plein de réussite dans tes projets :) bien à toi, Sandra

Like
Post: Blog2_Post
bottom of page