top of page
Rechercher
  • sandra_coaching

L'intelligence émotionnelle

L'intelligence émotionnelle est communément connue comme étant notre capacité de reconnaître, comprendre, gérer et utiliser de manière efficace nos propres émotions ainsi que celles des autres. Ce concept a été popularisé par le psychologue Daniel Goleman dans les années 1990, bien que les idées sous-jacentes remontent à des recherches antérieures.



L'intelligence émotionnelle se compose de plusieurs composantes clés :


La conscience de soi est notre capacité à reconnaître et à comprendre nos propres émotions, ainsi que leurs effets sur nos pensées et nos comportements. Cela inclut la reconnaissance de nos forces et de nos limites.  La conscience de nous-mêmes est la pierre angulaire de l'intelligence émotionnelle. Elle nous permet de naviguer nos émotions avec discernement, de maintenir des relations saines, et de faire face aux défis de manière constructive et efficace. La conscience de soi permet de comprendre comment nos propres émotions affectent nos interactions, tandis que l'autogestion permet de réguler nos réponses émotionnelles pour être plus ouvert et réceptif aux émotions des autres.


Comment développer cette conscience de nous-mêmes ?


Le développement personnel nous permet d'apprendre à être conscients de nos émotions, nous pouvons identifier des domaines de développement personnel. Cela nous permet de travailler sur nos points faibles et de renforcer nos points forts, améliorant ainsi notre intelligence émotionnelle globale. Le coaching, les TCC (thérapies cognitivo- comportementales), les thérapies par le corps, la spiritualité sont autant de disciplines que nous pouvons utiliser pour "progresser" et évoluer plus sereinement dans un monde changeant.


La maîtrise de soi constitue une composante fondamentale de l'intelligence émotionnelle.

Elle fait en effet partie intégrante de l'intelligence émotionnelle, car elle nous permet de gérer nos émotions de manière saine et constructive. Cela inclut la capacité de reconnaître et de réguler nos émotions, ce qui est crucial pour éviter les réactions impulsives et pour maintenir un comportement approprié dans différentes situations.


Non moindre, l'empathie, notre capacité à être empathique et l'intelligence émotionnelle sont étroitement liées et se soutiennent mutuellement dans la compréhension et la gestion des émotions, tant chez soi que chez les autres. Rappelons nous que l'empathie est la capacité de comprendre et de partager les sentiments d'autrui. Elle implique de se mettre à la place de l'autre pour ressentir ce qu'il ressent. Une personne avec une haute intelligence émotionnelle est plus capable de développer et de pratiquer l'empathie.


Il existe différents types d'empathie :


  • L'empathie cognitive : elle nous permet de comprendre les pensées et perspectives d'une autre personne.

  • L'empathie émotionnelle : elle nous permet de ressentir les émotions que l'autre personne éprouve.

  • L'empathie compassionnelle : elle nous pousse à prendre des mesures pour aider l'autre personne en réponse à ses émotions.


La capacité à être empathique inclut l'écoute active, la compréhension sans jugement et la réponse appropriée aux besoins émotionnels des autres. En d'autres mots, cela nous permet de construire des relations positives et de répondre de manière appropriée aux émotions des autres.


L'intelligence émotionnelle enrichit nos compétences sociales en nous permettant de naviguer dans les interactions interpersonnelles avec empathie, clarté et efficacité. Grâce à une meilleure compréhension et gestion de nos propres émotions et de celles des autres, nous pouvons entretenir des relations positives et durables. Elle nous aide à motiver et inspirer ceux qui nous entourent, à communiquer de manière claire et assertive, et à favoriser un environnement de travail collaboratif. De plus, elle nous permet de reconnaître les signes avant-coureurs de conflits et de les gérer de manière constructive, en trouvant des solutions qui répondent aux besoins de chacun. Ainsi, l'intelligence émotionnelle est essentielle pour bâtir des relations solides, influentes et harmonieuses dans tous les aspects de notre vie.


En conclusion, l'intelligence émotionnelle est souvent vue comme un élément crucial de réussite tant dans la vie personnelle que professionnelle. Elle permet de mieux gérer le stress, d'améliorer les relations interpersonnelles, de prendre des décisions plus avisées et de créer un environnement de travail harmonieux et productif. Les recherches montrent que l'intelligence émotionnelle peut se développer et s'améliorer avec le temps grâce à la réflexion personnelle, la formation et l'expérience pratique. Je vous encourage à travailler sur votre "conscience de soi", à cultiver votre "présence" (la capacité à s'engager pleinement dans le moment présent sans laisser l'esprit naviguer dans les labyrinthes du temps), par exemple par la pratique de la "pleine conscience", et à toujours prendre soin de vous.


Source : Daniel Golemane, L'intelligence émotionnelle (intégrale Tomes 1 et 2)



88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


Post: Blog2_Post
bottom of page